plank yoga pose gotta joga yogaapp

Question d’un utilisateur de Gotta Joga :

J’ai du mal à respirer quand la voix dit : « rentrez le ventre en le faisant remonter, les côtes basses sont rentrées et tirées vers le haut.»

Je ne peux plus respirer profondément dans le ventre. Je ne respire que dans la poitrine. Je croyais que pendant une séance de yoga, on devait toujours respirer dans le ventre ?

Réponse :

En effet, il est plus difficile de respirer lorsque vous activez votre centre. Dans de nombreuses postures (par exemple les guerriers, l’arbre, le poirier), il est très important de garder le centre engagé, de manière à protéger la colonne et le sacrum.

Si vous sentez que vous ne pouvez plus respirer correctement, peut-être que vous forcez trop sur la stabilisation de la posture. Ne vous inquiétez pas, ça arrive souvent :). Dans ce cas, ne rentrez le ventre et les côtes basses qu’à moitié. Respirez aussi profondément qu’il vous est possible.

La respiration est un sujet très intéressant en yoga. Pendant les exercices de Pranayama et de respiration, ainsi que pendant Savasana, vous devriez respirer aussi profondément que possible dans votre bas ventre. Respirer dans le bas ventre nous calme, aussi bien physiquement, que mentalement et émotionnellement.

Quand les postures de yoga deviennent trop difficiles, ou si vous avez besoin de force pour vous stabiliser, vous pouvez passer à une respiration dans la poitrine. Le buste va ensuite se gonfler dans toutes les directions avec la respiration. En respirant dans la poitrine, vous pourrez garder de la force dans votre centre. Cela vous permettra de rester stable pendant votre pratique des asanas.

Il y a des styles de yoga plus dynamiques, comme le yoga Ashtanga, dans lequel seule la respiration dans la poitrine est utilisée.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *