lograstudio woman

Nous avons reçu une question d’un utilisateur à propos de la contraction du périnée :

« Tout d’abord, merci pour cette application très complète et sérieuse !

Une de mes amis, qui pratique régulièrement, m’a expliqué que son professeur de yoga lui a dit de contracter le périnée dans toutes les postures. Est-ce vraiment conseillé ? Parce que c’est difficile pour moi. J’ai du mal à tenir la posture si je dois faire très attention à mon périnée. »

Notre professeure de yoga, Anu Visuri, lui a répondu :

« La contraction du périnée dans la pratique des asanas est appelée « Mula Bandha » (= ligature de la base). Mula Bandha apporte de la stabilité et de la force. Certains professeurs et styles de yoga conseillent d’utiliser Mula Bandha tout au long de la pratique. C’est très utile, en particulier dans les flexions arrières et dans les équilibres sur les bras.

 

Mais, il y a tout de même deux points à retenir :
1. Il est facile de réaliser Mula Bandha de la mauvaise manière.
Mula Bandha est une légère contraction du plancher pelvien, qui est initiée à partir de l’avant du corps en tirant l’os pubien vers le coccyx, sans déplacer le bassin. Beaucoup de gens commencent par l’arrière du corps en tirant le coccyx vers le pubis, aplatissant le bas du dos et les fesses. Le problème ici, c’est que nous sommes nombreux à avoir déjà une contraction à cet endroit, et cela finit par faire vraiment trop, ce qui cause des problèmes de dosLa prochaine étape serait de tirer les ischions l’un vers l’autre, très doucement, et de tirer ensuite le coccyx très légèrement vers le pubis, encore une fois sans bouger le bassin, puis de lever la contraction vers le nombril en imaginant le plancher pelvien comme un ascenseur qui remonte vers le haut. Cette contraction doit rester très légère ! Dans certaines postures, comme dans la planche, le plancher pelvien s’active déjà presque tout seul. Certaines personnes ont besoin de plus de Mula Bandha, et d’autres moins. Cela dépend vraiment des personnes.
2. Il est important de penser à relâcher Mula Bandha à la fin de la pratique.
Je connais des élèves qui se sont mis à pratiquer Mula Bandha tout le temps (souvent de la mauvaise manière, cf point 1), et ils ont à présent un plancher pelvien hyper-tonique. Cela veut dire que le plancher pelvien est tout le temps contracté, ce qui n’est pas bon. Le plancher pelvien devrait être fort mais élastique, un peu comme un trampoline. Cet hyper-tonicité peut causer une grande variété de problèmes, allant des douleurs dans le dos, les fesses, l’arrière des jambes, aux problèmes d’érection, du cycle menstruel, hémorroïdes etc… Il est donc important d’être sûr qu’on pratique Mula Bandha correctement, sans être trop contracté, et qu’on relâche Mula Bandha en fin de pratique. Certaines personnes n’auront aucun problème avec Mula Bandha, alors que d’autres en auront. Nous sommes tous différents. Si votre amie a pratiqué Mula Bandha pendant des années sans problèmes, il n’y a pas de raison d’arrêter.
Si vous n’avez pas une bonne sensation quand vous pratiquez Mula Bandha, essayez étape par étape dans une posture assise, par exemple en tailleur. Tirez les ischions l’un vers l’autre pour créer une légère contraction du plancher pelvien, et essayez de faire monter cette contraction comme un ascenseur. Une autre fois, essayez de tirer le pubis vers le coccyx, et inversement, puis faites montez la contraction. Ressentez la différence.
La bonne nouvelle, c’est qu’avec le yoga, vous n’avez pas à pratiquer ce qui ne vous donne pas un bon ressenti. Écoutez votre corps, que dit-il ? Peut-être avez-vous besoin de temps, peut-être qu’un jour Mula Bandha fera partie de votre pratique des asanas. Peut-être pas. Ne vous stressez pas à ce sujet ! Il y a déjà assez de raison de se stresser, pas la peine d’en rajouter. »
Anu Visuri
Professeure de yoga
Gotta Joga

4 comments on “Contracter le périnée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *